MENU
Accueil Toute l'actualité Récit de confinement #3 Naissance de la Discord
12/05/2020

Récit de confinement #3 Naissance de la Discord

Toute l'actualité

Antoine, Adrien, Gautier et Thibault sont étudiants à l’IUT de Brest-Morlaix en DUT Génie électrique et Informatique Industrielle (GEII).

Contrairement à moi (et à de nombreuses autres personnes), Antoine, Adrien et Gautier se sont interrogés dès le jeudi 12 mars sur la probabilité du confinement et de son impact sur leur scolarité. Le vendredi un enseignant a effectué un test de retransmission vidéo lors d’un cours. Plusieurs étudiants n’ont pas réussi à y accéder et les fonctionnalités n’étaient pas adéquates.

Dès la sortie des cours Adrien et Gautier ont échangé sur le confinement et la continuité pédagogique. Ils ont ainsi décidé de créer un serveur destiné aux étudiants qui servirait de discussion géante afin de se retrouver et de ne pas perdre le contact. Adrien ayant des connaissances sur Discord commence avec Gautier à aménager le serveur. Rejoints par Antoine, ils passent leur weekend à agencer au mieux le serveur. A la fin du week-end, un premier serveur est créé avec des rôles permettant de distinguer chaque étudiant qui serait dans une  »classe virtuelle ».

Ils décident donc de proposer leur serveur comme solution à la continuité pédagogique à l’équipe pédagogique de l’IUT GEII et au directeur de l’IUT. Thibault rejoint l’équipe et met son sens de la communication au service du projet. Il permet ainsi aux novices de s’approprier rapidement la plateforme.

Plusieurs enseignants rejoignent le serveur. Ils sont convaincus et donnent leur appui. Antoine étant en contact avec la plupart des étudiants du département invite les étudiants à rejoindre le serveur. Dès le mardi, les cours reprennent de manière  » normale  » ou presque. En à peine 3 jours, Antoine, Adrien, Gautier et Thibault ont réfléchi à une solution en cas de confinement alors qu’il n’était pas encore effectif, ont créé le serveur, l’ont proposé et ont rallié étudiants et enseignants.

Réactivité et créativité !

 

Mais pourquoi Discord leur ai-je demandé ?

Adrien m’a expliqué « qu’il s’agit d’une plate-forme qui a l’habitude de recevoir des mouvements de masse. En outre, discord possède des serveurs capables de recevoir un grand nombre de personnes que ce soit en vocal ou textuel sans aucun bug venant de discord en lui-même ». De plus, « Discord permet de faire des conversations vocales avec un nombre illimité de participants. C’est pourquoi le nombre de 100 étudiants ne posaient pas de souci et les cours en amphithéâtre non plus. Par ailleurs, c’est une plate-forme qui permet d’être organisé. En effet, si notre serveur est si bien ordonné c’est parce que discord met à notre disposition les outils nécessaires pour qu’il le soit. Le fait que tout soit réuni au même endroit est beaucoup plus simple pour tout le monde. Pas besoin d’aller sur un site pour faire les maths, un autre pour l’électronique, non, on peut tout rassembler au même endroit sans pour autant que ça paraisse désordonné ». Et enfin, sur Discord « on peut poster des images, des audios et des pdf sans aucun souci. Ce qui est très utile pour les cours et la communication ».

Thibault ajoute que Discord permet aussi « d’intégrer des « bots » qui sont des programmes, que tout le monde peut créer, qui permettent de gérer certaines choses. Par exemple nous avons un bot qui permet d’écrire des formules mathématiques, ce qui aurait été moins lisible juste au clavier sans ce bot. Ou encore un bot qui nous a permis d’attribuer des rôles, donc des permissions, quand les membres appuyaient sur un émoticône. Ainsi l’attribution des différents groupes TD et TP s’est faite automatiquement sans que nous ayons à donner manuellement à chacun son groupe ».

 

Comment est organisé le serveur Discord du DUT GEII ?

Gautier explique : « Pour les cours en amphithéâtre, on a pensé à un grand salon vocal accueillant toute la promotion. Un salon par matière pour chaque groupe de TD. Idem pour les salons de TP. Des salons de soutien également, des salons pour déposer les cours, des salons « détente » pour les étudiants. Beaucoup de choses se sont faites au fur et à mesure aussi, on a fait en fonction des demandes de chaque enseignant. On a également créé un serveur pour les enseignants, la salle des professeurs, qu’ils allaient gérer eux-mêmes ».

 

Discord n’a pas de limites ?

Quelques-unes qui ont été facilement déjouées : le nombre de personnes pouvant visionner un partage d’écran est limité à 50. Les enseignants ont donc envoyé le pdf aux étudiants qui peuvent ainsi suivre directement sur le document.

 

Adrien conclut notre échange (sur Discord bien entendu) par ces mots : « Au niveau de mon ressenti quant à ce projet que nous avons réalisé avec Gautier et Antoine, je suis assez fier car malgré les heures passées à la concrétisation de ce projet, il nous a permis de ne prendre presque aucun retard. Une seule journée en tout et ça m’a permis de mettre en application ce qu’on nous apprend à l’IUT : travail d’équipe, organisation et répartition ».

Oui, vous pouvez être fiers et à l’IUT on est fier car nos étudiants surpassent leurs maîtres !

#osezliut

 

Antoine Dagorn

Adrien Robet

Gautier Zinkiewicz

Thibault Pilon

Partager

L'actualité
de l'IUT

Voir toute l'actualité

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.