Infos
      • Publié le 08/06/2017
      • Shell Eco Marathon : cap sur l’efficacité énergétique

          • Aurélie, Gwendal et Morgan, étudiants en première année du département GMP (Génie Mécanique Productique) de l’IUT de Brest-Morlaix ont participé à l’édition Européenne du Shell Eco Marathon en mai dernier. Nous sommes allés à leur rencontre pour découvrir les coulisses d’un projet préparé de longue date et qui nous réserve encore des surprises pour l’année prochaine.
          • Plus de 200 équipes engagées dans une course à l’innovation énergétique

            L’éco-Marathon Shell s’est déroulé à Londres sur le prestigieux circuit ‘Queen Elizabeth’.  Plus de 25 000 supporters ont assisté aux courses auxquelles ont concouru 73 équipes étudiantes dans la catégorie moteurs à combustion interne, 130 en motorisation électrique. Les étudiants  en IUT ou école d'ingénieurs viennent des 4 coins de l’Europe mais aussi des Etats-Unis.

            Cette course fait la part belle à l’innovation et permet de battre des records d’efficacité. La vitesse n’est pas un critère retenu. Objectif : parcourir le maximum de kilomètre avec un litre d’essence. Les compétiteurs doivent effectuer 10 tours de circuit en 39 minutes.

            Lors de la course, le réservoir de la voiture de l’IUT n’excédait pas les 30 ml pour effectuer une dizaine de tours de circuits. Un pari sur lequel les équipes ont successivement travaillé depuis de nombreuses années.

            Optimisation mécanique, contrôle technique et premiers essais

            Cette course fait l’objet d’une longue préparation en équipe en amont des essais. La structure du prototype a été construite il y  plusieurs années mais est continuellement améliorée. « Nous avons effectué des réglages sur le parallélisme, les freins, l’embrayage pour optimiser nos performances. A chaque étape, nous avons été conseillés par notre référent sur ce projet, M. Mevel mais il nous a toujours laissé travailler en autonomie ce qui nous a permis de gagner en confiance et en technicité. Nous avons passé le contrôle technique sans encombre», explique Gwendal.

            Un carburant alternatif : le GTL

            « Notre prototype roule au GTL, un carburant issu du gaz naturel bien moins polluant que le diesel ou le gasoil qui ne dégage pas de particules fines, de fumée ou d’odeur » précise Aurélie, pilote pour la première fois et ravie de cette expérience. « J’ai piloté pour la première fois et je suis allée un peu trop vite – 36 minutes au lieu des 39 requises – mais j’ai appris de mes erreurs et nous sommes allés au bout de cette compétition. Au-delà de la technique, des connaissances acquises, c’est une belle aventure humaine ».

            Une compétition internationale reconnue : un vrai plus pour le CV des étudiants

            « Pour certains d’entre nous, il s’agit d’une première expérience à l’international. Nous avons été amenés à échanger en anglais avec d’autres équipes pour des prêts d’outillage et pour parler de notre projet. Il y a une vraie entraide malgré la compétition. Cette compétition est un vrai plus pour notre CV ».

            Une V2 du prototype en cours d’élaboration

            Non sans une certaine fierté, Gwendal, Aurélie et Morgan révèlent qu’ils travaillent déjà depuis plusieurs mois sur une V2 du prototype qui pourrait leur permettre de battre des records dès l’année prochaine.

            Une carrosserie de 65kg (au lieu de 12O Kg actuels), une coque en matériaux composites dernière génération, des roulements plus performants, des capteurs de vitesse. Le nouveau bolide de l’IUT amènera-t-il l’équipe de l’IUT sur les premières marches du podium ?

            Affaire à suivre dès le mois de Mai prochain.

          • Shell Eco  Marathon : cap sur l’efficacité énergétique
iut de BretagneUBO ForumSUIVEZ NOTRE FLUX RSSForum ForumForumREDACTEUR WEB

iutIUT de Brest 
(Institut Universitaire de Technologie) - Rue de Kergoat - CS 93837 - 29238 Brest Cedex 3
Tél : 02 98 01 60 50 - Fax : 02 98 01 60 51
contact@iut-brest.fr

Powered by diasite
Designed by diateam